France
contact@sante-et-gourmandise.com

Crêpes à l’orange IG bas

La santé dans l'assiette pour les gourmets

Crêpes à l’orange IG bas

Crêpes à l'orange IG bas_ santé et gourmandise
DE SAVOUREUSES CRÊPES À L’ORANGE IG BAS

Pour une bonne pause gourmande, rien de tel que de bonnes petites crêpes à l’orange IG bas encore tièdes et parfumées à la vanille. Une douceur bien gourmande à partager ou à emporter en guise de collation qui saura ravir les papilles des plus gourmands.

Ces crêpes sont ultra savoureuses, je les adore ! Pour tout vous dire, je les déguste même dans leur plus simple appareil, encore tièdes et à peine échappées de la poêle. Vous savez, avant même qu’elles aient le temps de toucher l’assiette. Après tout, il faut bien s’occuper pendant que les autres cuisent…

Dans cette recette, nous utiliserons des ingrédients simples et hauts en saveurs. On pourra ainsi faire le plein de saveurs et de nutriments à chaque bouchée, tout en nous garantissant une gourmandise 100 % satisfaite. Impeccable non ?

COMMENT ÇA MARCHE ?

Dans un premier temps, pour réaliser une belle pâte à crêpes IG bas, nous utiliserons comme ingrédients principaux de la farine d’épeautre intégrale coupée avec de la farine de lupin pour un résultat moelleux et protéiné. La farine de lupin aura pour rôle de lier la pâte en remplacement des œufs. On obtient ainsi des crêpes riches en fibres et en nutriments complémentaires qui se tiennent bien à la cuisson. De quoi faire plaisir à sa ligne et à sa gourmandise en même temps, impeccable !  En plus, les associer permet non seulement d’obtenir une pâte à faible indice glycémique, mais aussi riche en protéines. 

Enfin, pour des crêpes à l’orange IG bas aérées et légères en bouche, j’ai également ajouté du levain naturel à la pâte. Ceci dit, pas de panique, si vous n’en avez pas sous la main, une pincée de bicarbonate de soude fera parfaitement l’affaire. Il s’activera au contact du jus d’orange pour obtenir une texture bien légère malgré l’utilisation de farine intégrale.

LES SECRETS NUTRITIFS DES ORANGES

Quel intérêt de manger des oranges ? Tout d’abord, il faut savoir qu’une orange à elle seule couvre quasiment notre apport journalier en vitamines C. C’est donc un fruit idéal à consommer en hiver pour booster notre système immunitaire et lutter contre les coups de fatigue. En plus, elle est pleine d’antioxydants, notamment les flavonoïdes, qui aident à lutter contre le vieillissement de la peau et contribuent à un bon fonctionnement cardiovasculaire. En effet, les antioxydants combinés aux fibres solubles que l’orange contient contribuent à un maintien du taux élevé de « bon » cholestérol dans le sang, baissant ainsi le taux de mauvais cholestérol sanguin. Avec un indice glycémique bas et une faible charge glycémique, l’orange est donc une alliée santé à inclure dans notre alimentation en pleine saison.

Enfin, saviez-vous que les oranges étaient riches en calcium ? C’est l’un de ses secrets les mieux gardés, et pourtant, un gros plus quand on cherche à réguler son apport en calcium au quotidien. Ainsi, consommer 100 g d’orange vous apportera en moyenne 30 à 40 mg de calcium (contre 5 mg en moyenne pour 100 g chez les autres fruits).

Alors qu’en dites-vous ? Cette petite recette saura faire plaisir à votre corps et à vos papilles. Alors à vos fourneaux et à vos fourchettes !

Crêpes à l'orange IG bas _ santé et gourmandise
Crêpes à l’orange IG bas _ santé et gourmandise
INGRÉDIENTS POUR 8 – 10 PETITES CRÊPES :

85 g de farine d’Épeautre T130 ou T150
15g de farine de lupin
200ml de lait de soja nature non sucré
15 g de miel d’acacia ( ou sucre de coco pour une version vegan )
1 cac d’huile d’olive
10 ml d’arôme fleur d’oranger
1/4 de càc de vanille en poudre
le zeste d’1/2 orange bio

Facultatif : 1 pincée de bicarbonate de soude ou 20g de levain naturel.

INSTRUCTIONS :

1. Commencez par mélanger les farines avec la vanille et le bicarbonate (si vous en utilisez).

2. Ajoutez-y ensuite le lait de soja en remuant petit à petit. Vous devriez ainsi obtenir une pâte sans grumeaux.

3. Vous pouvez maintenant ajouter le miel, l’arôme de fleur d’oranger, ( le levain si vous optez pour cette version ), le zeste d’orange et l’huile d’olive puis remuez bien pour les incorporer au mélange. Vous devriez alors obtenir une pâte liquide assez épaisse.

4. Maintenant, couvrez, puis laissez reposer votre pâte pendant 2 à 4 heures pour un maximum de saveurs et une texture parfaite. Cette étape est importante, les arômes vont ainsi se développer et s’harmoniser, un vrai régal.

5. Il est maintenant temps de faire chauffer votre poêle. Attention : si votre poêle a tendance à coller, alors graissez-la et conservez à proximité de quoi la graisser entre chaque crêpe.

6. Ensuite, récupérez puis remuez bien votre pâte. Si elle a trop épaissi, ajoutez-y alors un soupçon de lait puis remuez bien jusqu’à l’obtention d’une belle pâte.

7. Une fois votre poêle bien chaude, il est alors temps de faire cuire vos crêpes. Pour cela, à l’aide d’une petite louche, versez une portion de la pâte dans votre poêle en effectuant de petites rotations avec votre poignet. La pâte devrait alors prendre une belle forme circulaire.

8. Laissez ensuite cuire votre crêpe pendant quelques minutes jusqu’à ce que la surface ne soit plus liquide et que les bords se décollent facilement. À l’aide d’une spatule, retournez alors votre crêpe, puis laissez cuire la seconde face pendant une minute. Vous devriez y voir de belles petites taches brunes.

9. Réservez votre crêpe dans une assiette, puis répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. C’est prêt !

ASTUCE

Une fois prêtes, ces savoureuses crêpes à l’orange IG bas se consomment le jour même avec une bonne boisson chaude. Elles se dégustent natures, ou avec un beau carré de chocolat noir à fondre dessus et quelques quartiers d’orange, ou encore avec un filet de jus d’orange fraîchement pressé. L’association des saveurs de l’orange, de la vanille et du chocolat noir, c’est un vrai régal. Vous m’en direz des nouvelles !

Pour les quelques survivantes, vous pourrez tout simplement les conserver au frais dans un tupperware ou une assiette couverte. Elles conserveront alors toute leur saveur et leur moelleux. Vous pourrez également les plier en triangles et les congeler pour vous faire une petite réserve en prévision des prochains petits déjeuners. Bonne dégustation !

Vous êtes à cour d’idées recette ? Profitez ici de plus de 110 recettes exclusives IG bas et végétariennes pour vous régaler au quotidien. Alors à très vite !

N’oubliez pas d’être créatifs !

 

2 réponses

  1. Charra dit :

    Bonjour
    La farine de lupin peut elle être remplacée ?
    Je commence cette alimentation ig bas et il me manque toujours quelque chose…..

    • camillelh dit :

      Bonjour,
      Dans cette recette, la farine de lupin permet d’avoir une pâte bien lisse et non collante, ce qui donnera des crêpes à la fois souples et moelleuses.
      Dans chaque préparation, la farine de lupin va permettre de remplacer les oeufs ou éventuelles fécules. Elle est un excellent liant et ajoute un petit goût de noisette.
      Cependant, si vous ne possédez pas de farine de lupin, je vous recommande d’essayer une autre recette utilisant des oeufs. Pour un début, je pense que ce sera beaucoup plus simple.
      Belle journée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *