France
santeetgourmandise@gmail.com

Navettes de Marseille IG bas

La santé dans l'assiette pour les gourmets

Navettes de Marseille IG bas

Navettes de Marseille IG bas _ santé et gourmandise
DES NAVETTES DE MARSEILLE IG BAS, GOURMANDES ET FAIBLES EN GLUTEN

Aujourd’hui, je vous propose une version revisitée d’un biscuit typiquement marseillais : les navettes de Marseille IG bas. Une recette simple, rapide et à la portée de tous, réalisée avec des ingrédients sains et savoureux.

À l’origine, les navettes marseillaises sont de petits biscuits secs et croquants de forme allongée (imitant de petites barques). Les plus connues, mais aussi les plus onéreuses, sont celles du four à Navettes, situé dans le cœur de la ville de Marseille. Ce four réalise ces délicieuses navettes depuis 1781 tout au long de l’année.

Si ces navettes sont aussi connues, c’est qu’elles sont bénies, chaque année, par l’Abbaye de Saint-Victor à l’occasion de la Chandeleur. L’archevêque de Marseille bénit une fournée de biscuits, puis chaque personne peut venir déguster ces savoureuses navettes pour l’occasion. C’est alors un régal pour chaque gourmand qui sommeille en nous. Il faudra cependant savoir être patient, car elles sont victimes de leur succès.

Anecdote : autrefois, on les achetait douze par douze : une pour chaque mois de l’année. Elles accompagnaient alors les fameux cierges bénis dont la flamme vacillante protégeait de la foudre mas et bergeries.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Ces biscuits aux saveurs du sud sont traditionnellement parfumés à la fleur d’oranger ou à l’anis. J’ai une grosse préférence pour la fleur d’oranger. Une saveur riche et douce à la fois, qu’on associe volontiers à la chaleur du soleil. Une vraie madeleine de Proust pour toute personne ayant goûté à ces petits biscuits traditionnels.

Pour ajouter saveur et moelleux à la préparation, on ajoutera également un peu d’huile d’olive. Pas d’affolement, le goût ne ressortira pas, mais la texture en sera plus gourmande.

Enfin, pour ajouter une touche de légèreté, j’ai également choisi d’ajouter une pincée de bicarbonate de soude. Le résultat est ainsi moins sec que les traditionnelles navettes de Saint-Victor, ce qui n’est pas pour me déplaire. Miam !

DES INGRÉDIENTS IG BAS ET SAVOUREUX

Pour un résultat IG bas, j’ai réalisé la pâte avec de la farine de petit épeautre T 150 associée à de la farine de pois chiches. La farine de pois chiche ne se sent pas, et se marie parfaitement au reste des ingrédients. En plus, elle va ajouter du moelleux et de bonnes protéines à vos navettes. Impeccable !

Ensuite, à la place du sucre, nous utiliserons le miel d’acacia pour sa douce saveur et son faible indice glycémique. Il aide à obtenir une texture de pâte bien lisse comme les navettes traditionnelles. Ainsi, en plus de parfumer votre cuisine d’une délicieuse odeur, elles seront une petite douceur idéale à déguster en collation ou en dessert. Elles conviendront à merveille pour une pause détente, accompagnées d’un bon thé ou de votre boisson favorite.

Besoin de pauses gourmandes en extérieur ? Pas de soucis ! Elles se conservent très bien et seront également très pratiques à déguster ou à transporter dans un tupperware hermétique.

Alors, qu’en pensez-vous ? C’est parti pour la recette :

Navettes de Marseille IG bas _ santé et gourmandise

Navettes de Marseille IG bas _ santé et gourmandise

Pour 5 à 6 navettes de grande taille ou 10 à 12 petites navettes :

INGRÉDIENTS :

70g de farine de petit épeautre T150
60g de farine de pois chiches
1,5 cas d’eau de fleur d’oranger
20 ml de lait d’amande ou de soja nature
30 g de miel d’acacia ( 40g pour les becs sucrés )
15 ml d’huile d’olive
1 mini pincée de sel
1 petite pincée de bicarbonate de soude

Note : attention, selon l’eau de fleur d’oranger utilisée, la saveur peut varier. J’en ai personnellement testé 2 : l’eau de fleur d’oranger de la marque Laboratoire Ladrôme que je préfère, car bio et naturelle, et l’eau de fleur d’oranger de la marque Vahiné, malheureusement moins naturelle, mais plus forte en goût.

– L’eau de fleur d’oranger de la marque Laboratoire Ladrôme : le flacon est composé uniquement d’eau de fleur d’oranger. Il est donc à conserver au frigo après ouverture. Ce produit convient bien pour les navettes, mais il faudra en ajouter une demie cuillère à soupe supplémentaire pour une saveur bien présente et retirer 5 ml de lait végétal.

– L’eau de fleur d’oranger de la marque Vahiné : sa composition n’a rien de naturel : eau, arôme, acide lactique, sorbate de potassium. Cependant, c’est celle qui vous permettra d’obtenir l’arôme original des navettes de Saint-Victor.

INSTRUCTIONS

1. Commencez par faire préchauffer le four à 170-180 °C. Couvrez ensuite une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé ou un tapis de cuisson.

2. Dans un saladier, mélangez ensuite les farines avec le sel et le bicarbonate de soude.

3. Ajoutez ensuite l’huile d’olive, le miel, l’eau de fleur d’oranger et le lait.

4. Mélangez bien jusqu’à une pâte homogène en formant une boule puis laissez-là reposer 10 minutes. Pour faciliter sa manipulation, vous pouvez la placer 15 à 20 minutes au frais.

5. Divisez ensuite votre pâte en 4 puis roulez chaque morceau. Divisez-les ensuite en 2 ou 4 selon la taille souhaitée pour les navettes. Celles de Saint-Victor sont de grande taille.

6. Roulez ensuite chaque boule de manière à en faire des boudins pas trop épais. Puis, appuyez légèrement sur les extrémités pour que bout soit bien plat, comme un cigare.

7. Vous pouvez alors poser vos cylindres sur la plaque chemisée. Puis, à l’aide d’un couteau sans dents, incisez très profondément vos navettes sur quasiment toute la longueur. On laisse environ 1 à 2 cm non incisé à chaque bout.

8. Écartez ensuite les bords des incisions pour donner la forme traditionnelle (cf photo).

9. Vous pouvez maintenant enfourner pour 15 à 18 minutes (selon la taille des navettes et la puissance de votre four) à 170-180 °C. Les biscuits doivent à peine blondir.

Astuce : le dessous et les bords de l’incision sont les seuls endroits à colorer, le reste du biscuit doit rester bien blanc.

10. Laissez ensuite refroidir pour obtenir la texture cassante typique des navettes.

Vous pouvez alors conserver vos navettes de Marseille IG bas dans une boite en métal ou simplement dans un sachet en tissu si vous les consommez dans la journée. Pour un goût et une saveur optimale, vous pouvez réchauffer très brièvement vos navettes avant de les déguster. Elles retrouveront leur croquant.

Et vous, avez-vous eu l’occasion d’en déguster ?

Navettes de Marseille IG bas _ santé et gourmandise

Navettes de Marseille IG bas _ santé et gourmandise

Bon appétit !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *