France
contact@sante-et-gourmandise.com

Oladushki IG bas, blinis russes aux pommes

La santé dans l'assiette pour les gourmets

Oladushki IG bas, blinis russes aux pommes

Oladushki IG bas _ santé et gourmandise
DE SAVOUREUX OLADUSHKI IG BAS

Pour une bonne pause gourmande, rien de tel que de bons petits Oladushki IG bas encore tièdes et parfumés à la pomme et à la vanille. Une douceur bien gourmande à partager à l’occasion de mardi gras ou à emporter en guise de collation qui saura ravir les papilles des plus gourmands.

Ces petits blinis russes aux pommes sont ultra savoureux, je les adore ! Pour tout vous dire, je les déguste même dans leur plus simple appareil, encore tièdes et à peine échappés de la poêle. Leur odeur à la cuisson nous met directement l’eau à la bouche, difficile d’y résister !

Dans cette recette, nous utiliserons des ingrédients simples et hauts en saveurs. On pourra ainsi faire le plein de saveurs et de nutriments à chaque bouchée, tout en nous garantissant une gourmandise 100 % satisfaite. Impeccable non ?

COMMENT ÇA MARCHE ?

Les oladushki, aussi appelés oladyi, sont à l’origine de petites crêpes épaisses préparées avec de la farine de blé (ou parfois de sarrasin), des œufs, du lait fermenté (comme le kéfir ou le babeurre) ou du yaourt, du sel et du sucre, ainsi qu’un agent levant comme la levure ou le bicarbonate de soude. On les parfume ensuite avec de la pomme ou encore des raisins secs.

Les oladushki sont ensuite traditionnellement servis avec de la crème, ainsi que des garnitures sucrées telles que de la confiture, du miel ou encore du sucre glace.

Pour en réaliser une version IG bas, nous utiliserons comme ingrédients principaux de la farine de petit épeautre intégrale coupée avec de la farine de pois chiches pour un résultat moelleux et protéiné. La farine de pois chiches aura pour rôle de lier la pâte en remplacement des œufs. On obtient alors des crêpes riches en fibres et en nutriments complémentaires qui se tiennent bien à la cuisson. De quoi faire plaisir à sa ligne et à sa gourmandise en même temps, impeccable !  En plus, les associer permet non seulement d’obtenir une pâte à faible indice glycémique, mais aussi riche en protéines. 

Enfin, pour une saveur naturellement sucrée, nous utiliserons ensuite du jus de pomme et du miel d’acacia. Nous obtenons alors une saveur douce et gourmande au naturel. Le jus de pomme permettra en plus d’activer le bicarbonate de soude pour obtenir une texture bien légère malgré l’utilisation de farine intégrale. Un vrai régal à chaque bouchée.

Alors qu’en dites-vous ? Cette petite recette saura faire plaisir à votre corps et à vos papilles. Alors à vos fourneaux et à vos fourchettes !

Oladushki IG bas _ santé et gourmandise
Oladushki IG bas _ santé et gourmandise
INGRÉDIENTS POUR 15 – 20 OLADUSHKI IG BAS :

190 g de farine de petit épeautre T150
30 g de farine de pois chiches
200 g de yaourt de soja nature
60 ml de jus de pomme ( ou compote de pomme ) sans sucre ajouté
40 g de miel d’acacia
1 càc de bicarbonate de soude
1 belle pomme (optez pour une variété naturellement sucrée)
1/4 càc de vanille en poudre
1 pincée de sel.
10 ml d’huile d’olive + un peu pour la cuisson

Facultatif : 1 cuillère à café de farine de coco.

INSTRUCTIONS :

1. Commencez par mélanger les farines avec la vanille, le bicarbonate et le sel dans un saladier.

2. Ajoutez-y ensuite le yaourt de soja et le jus de pomme en remuant petit à petit.

3. Vous pouvez maintenant ajouter le miel et l’huile d’olive. Remuez pour les incorporer au mélange. Vous devriez alors obtenir une pâte assez épaisse.

4. Il est alors temps d’ajouter la pomme au mélange. Pour cela, lavez, épluchez puis épépinez votre pomme. Coupez-la ensuite en 4, émincez-la en petits cubes puis incorporez-les à la pâte et réservez.

5. Il est maintenant temps de faire chauffer votre poêle à feu moyen. Attention : si votre poêle a tendance à coller, alors graissez-la et conservez à proximité de quoi la graisser entre chaque blini.

6. Une fois la poêle bien chaude, graissez-la avec un peu d’huile d’olive ( ou huile de coco ), puis déposez-y une cuillère à soupe de votre préparation puis étalez un petit peu avec le dos de votre cuillère.

7. Baissez ensuite un peu le feu, puis couvrez avec un couvercle. Vos oladushki IG bas aux pommes pourront alors cuire tout doucement à cœur et bien lever sans brûler.

8. Laissez ainsi cuire pendant quelques minutes jusqu’à ce que la surface ne soit plus liquide et que les bords se décollent facilement. À l’aide d’une spatule, retournez alors votre oladuski, puis laissez cuire la seconde face pendant environ 30 secondes. Le résultat doit être bien doré sur chaque face.

9. Réservez votre oladushki dans une assiette, puis répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte en pensant bien à graisser la poêle à chaque fois. C’est prêt !

ASTUCE

Une fois prêts, ces savoureux oladushki IG bas se servent encore chauds avec une bonne boisson chaude. Ils se dégustent natures, ou avec une belle pincée de farine de coco pour la déco, ou encore une belle pincée de cannelle. L’association des saveurs est un vrai régal et le résultat est ultra gourmand. Vous m’en direz des nouvelles !

Pour les quelques survivantes, vous pourrez tout simplement les conserver au frais dans un tupperware ou une assiette couverte. Il suffira alors de les réchauffer un peu avant de les déguster pour leur rendre toute leur saveur et leur moelleux. Vous pourrez également les congeler pour vous faire une petite réserve en prévision des prochains goûters et/ou petits déjeuners. Bonne dégustation !

Vous êtes à cour d’idées recette ? Profitez ici de plus de 110 recettes exclusives IG bas et végétariennes pour vous régaler au quotidien. Alors à très vite !

N’oubliez pas d’être créatifs !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *